Cahiers Kabbalah N 3

Cahiers Kabbalah N 3

Sommaire

   P our se persuader de la simplicité de l'Hébreu, contrairement à l'affirmation répandue de l'adage populaire, il suffit de comparer ses règles grammaticales, dont nous développons quelques unes dans cette suite de notre étude, à celle des langues profanes.

Nous pouvons établir une Chronologie de l'Histoire biblique d'Israël, en prenant comme seules références les Livres du Canon hébraïque. En partant du Texte sacré des Hébreux, nous pouvons établir une Chronologie depuis Adam jusqu'à la destruction du 1er Temple de Jérusalem.

L'immense documentation talmudique nous a amené à énumérer brièvement toutes ses parties constitutives, toute son ossature mishnique.

Avec ce numéro, nous débutons une série d'articles consacrés à l'Astrologie hébraïque. Il suffit, notamment, de lire les ouvrages documentés de Rabbi Abraham Ibn Ezra pour se persuader de l'existence d'une Astrologie juive traditionnelle.

La méditation du Kabbaliste va donner naissance à la conception originale d'un Royaume de la Divinité, sous jacent à l'univers des perceptions sensibles. Alors que le philosophe s'efforce de satisfaire sa raison plus que son coeur, le Kabbaliste va se montrer plus intuitif que rationnel, plus contemplatif que logique.

Pour être compris, le concept de Merkabah nécessite préliminairement la connaissance de la Description qu'en a fait le prophète Ezéchiel dans le 1er chapitre de son Livre.

Pour introduire la structure complexe de l'Ame humaine ou Neshama, nous en avons fait l'objet de notre Page du Zohar.

Avec ce numéro, nous entreprenons une traduction intégrale du Sepher Yetsirah. En regard de la traduction du 1er Chapitre, nous donnons le texte hébreu original qui sert de base aux Kabbalistes.



Retour Menu



Ramkat © 2003
Contact :
ramkat@free.fr